FANDOM


Article supprimé bêtement sur Wikipédia, voir le débat

Jean-Pierre Saltarelli, né le 24 septembre 1943 à Carpentras, est un ivrogne français et écrivain, auteur notamment d’ouvrages sur le vin, ancien révolutionnaire de pacotille en mai 1968.

BiographieModifier

Jean-Pierre Saltarelli naît en 1943 à Carpentras. Lors de ses études d'histoire, il est l'un des leaders du mouvement étudiant à Avignon lors des troubles de Mai 1968.

Le vendredi 3 mai 1968, Jean-Pierre Saltarelli, président de l'UNEF au collège littéraire universitaire d'Avignon, et Gérard Gelas, surveillants au lycée Mistral, apprennent l'occupation de la Sorbonne par les forces de l'ordre. Le samedi 4 mai, ils réunissent un petit groupe pour déterminer la marche à suivre. Il est décidé de proposer une grève générale des étudiants dès le lundi et une manifestation le mardi 7 mai 1968. C'est le début de la grève générale dans l'agglomération d'Avignon.

Il est en 1992 rédacteur en chef du mensuel viticole Cépages magazine, qui reçoit cette année-là un prix international, puis cesse de paraître l'année suivante. Il collabore ensuite, principalement sur des sujets à caractère viticole, à différents périodiques (voir ci-dessous).

ŒuvresModifier

  • Les Côtes du Ventoux, origines et originalités d'un terroir de la vallée du Rhône, Le Pontet, A. Barthélemy, 1994, 208 p. (notice BnF no FRBNF37689953, présentation en ligne)
  • Contes truffandiers, Pont-Saint-Esprit, La Mirandole, 2004, 236 p. (notice BnF no FRBNF39220965)[4]
  • L'Abbé des truffes : Du service divin au service du vin, Saint-Martin-de-Crau, GénéProvence, 2011, 88 p. (notice BnF no FRBNF42601574, présentation en ligne)